« Les blessures de l’Âme, ces mémoires qui nous gouvernent »

Aujourd’hui la rencontre avec soi-même m’apparait autant porté par une vibration de groupe, un sentiment de reliance, que par un accompagnement individuel.

C’est dans cette optique que je vous propose d’aller avec vous à la rencontre des blessures de l’Âme, ces blessures avec lesquelles nous arrivons pour qu’elles soient activées et dépassées. Nous les expérimentons tous et même si nos chemins de vies sont différents, nous avons tous vécu et vivons encore à travers le filtre de ces blessures.

Le but profond de ces ateliers est de discerner les blessures en soi, de se regarder avec amour, tolérance et bienveillance face à elles, de se dire merci d’avoir vécu avec courage ces expériences qui nous ont permis d’évoluer, puis de leur dire que nous n’avons plus besoin d’elles pour être qui nous sommes aujourd’hui, créateurs conscients de notre vie.

Le groupe permet de se dire et de se reconnaître dans l’expérience de l’autre, de s’écouter avec bienveillance, de se sentir reliés les uns aux autres et de profiter du soin collectif pour apaiser le corps et le mental.

​​

De la blessure de rejet vers l'accueil de soi m'aime

accueil.png

De la blessure d'abandon vers l'autonomie affective

sourire.png

De la blessure d'humiliation vers la bienveillance envers soi m'aime

acceptation.png

De la blessure de trahison vers l'acceptation de sa vulnérabilité

famille.png

De la blessure d'injustice vers la liberté d'être soi m'aime

gloire.png

Le déroulé d’un atelier :

  • Les blessures, ces mémoires qui nous gouvernent

  • Centrage : un centrage individuel et collectif permet la création d’une fréquence de groupe

  • Echange et partage : un échange d’expériences permet de se voir dans le regard de l’autre

  • Soin énergétique : à la fois individuel et collectif il est donné à chacun comme à tous, et reçu en harmonie les uns avec les autres

  • Déprogrammation : le rituel spécifique à la blessure discernée est vécu en individuel et en commun, en individuel car l’événement de l’un n’est pas l’évènement de l’autre et le protagoniste de l’un n’est pas le protagoniste de l’autre, et également en commun car les vibrations de la voix de chacun s’adressent à tous face à la blessure concernée.

  • Reprogrammation vibratoire en commun

flyer Blessures.jpg